Xerem Kagami




English version
www

Personnages
www

Kin détaillé
www

Enjeru détaillé
www

Wellan détaillé
www

Xerem détaillé
► www
Caratère
La folie incarnée, vous connaissez ? C'est exactement notre homme. Il n'aspire qu'à la violence pure, au meurtre après la torture... Mais attention, il ne tue pas comme ça sur un coup de tête. Il a tout de même des préférences, enfin... du moment qu'il peut gagner de grande puissances grâce à ses victimes, ça l'arrange. Sinon il ignorera toute personne osant l'approcher, quitter à la changer en petit insecte pour avoir la paix. Ou en lézard. Xerem aime bien les lézards, ça se cache, ça ne gêne pas et si on est habile, on peu lui arracher la queue. Tout ce qui est trop bruyant l'agace. Le bruit l'empêche d'être pleinement dans son humeur. Humeur qui n'est jamais joyeuse par ailleurs. Ses yeux ne reflètent que la colère qui s'est échappée de lui. D'ailleurs, ce jeune adulte ne sort que pour s'approvisionner en nourriture, ce qui arrive une fois par mois sauf s'il veux semer la pagaille en ville comme aux grandes fêtes. La folie incarnée, c'est lui, Xerem Kagami.
Physique
Aux premier abord c'est un homme, ce qui est logique puisqu'il est de sexe masculin. Si on le détaille un peu mieux, on le trouvera grand, mais peut-être cache-t-il sa vraie taille pour se montrer supérieur. On le voit aux cheveux ébènes, courts dont quelques mèches lui tombent devant les yeux. Ses yeux en amande qui sont d'un rouge sang excepté quand il use des pouvoirs de Fée bleue qu'il s'est accaparé dans quel cas son œil gauche prend une couleur turquoise ne montrent rien qu'un profond ennui s'il est en face de vous. Sinon il ne montrent que la haine profonde qu'il a envers ceux qui l'ont rabaissé durant sa vie. Certains observeront que notre homme garde toujours un visage indifférent dans n'importe qu'elle situation, même les pires. Côté vestimentaire, c'est toujours pareil. Du moment que c'est discret et qu'il peut se mettre en valeur face à sa Fée, il prend. Par exemple, il porte souvent des manteaux épais, malgré la chaleur étouffante des Marais Rouges mais il ne met que cela comme haut. Il mettra toujours un pantalon simple et de couleur sombre. En revanche, vous ne le verrez jamais pieds nus comme certaines Fées le font. C'est une partie du corps qu'il déteste montrer. Aurais-je omis de préciser qu'il se vernis les ongles et à une oreille percée de bijoux simples ? Car oui, ses ongles sont colorés de noir et de petites boucles d'oreilles ornent son oreille gauche. Vous connaissez maintenant l'apparence de Xerem Kagami et vous saurez le reconnaître s'il est en face de vous.
Histoire
On m'a toujours dit que les Gardiens et les Contaminés étaient ennemis. Je suis donc mon propre ennemi.

Je suis née sur Terre, en Angleterre. On m'a dit que quand je suis né, j'avais les yeux rouges à cause de mes parents. Mais que progressivement, ils sont devenus verts. On m'a dit aussi que d'après la couleur de mes yeux, puisque j'étais Fée, je serais Gardien. C'est ce qui arrivé à mes cinq ans. Un minuscule garçon ailé est apparu devant moi et à déposé un bracelet dans ma main. Cette dernière m'a piqué quelques instants et je me suis retrouvé avec des pouvoirs en plus. D'autres Gardiens plus âgés m'ont proposés de m'entraîner sur leur monde. Je n'ai pas refusé, c'était mon devoir après tout.
- Ce n'est pas comme ça que vous protégerez le peuple ! Recommencez.
Je me suis relevé tandis que la création de mon Mentor prenait forme. Encore la même personne. Il veux absolument que j'arrive à la battre. Donc je me suis battu. C'était dur, je me faisait toucher à chaque fois que je l'approchait. Et alors que je volais vers lui, près à le frapper enfin, je l'ai entendu.
Tu oserais t'en prendre à ton aïeul ?
Je me suis figé. Qui c'était ? L'apparition à disparu avant que je me reprenne et j'ai senti mes ailes me brûler, m'écrasant par terre.
- Qu'est-ce qui vous a prit ? Vous ne devez jamais baisser votre vigilance !
- Mais... Il m'a parlé !
- Soyez sérieux deux secondes monsieur Kagami. Mes apparitions ne parlent pas, elle se battent. Recommencez.
Je me suis levé tandis que mes ailes se réparaient d'elles-même, puisque mon don était de me soigner instantanément après une blessure.

La voix ne m'a plus laissé depuis. Il me disait pas assez puissant. Que je pouvait me faire respecter par un seul moyen. Mais je m'efforçais d'oublier ces phrases. Elles me poussaient à devenir quelqu'un de trop dangereux. Le problème, c'est qu'il revenait dès que je n'y pensais plus.

Les année ont passées, je suis devenu fort comme tout Gardien digne de ce nom. Mon devoir à moi consistait à surveiller les alentours du palais mais je n'avais pas le droit de m'en approcher... J'ignorais pourquoi. Peut-être à cause de la voix dans ma tête ou quelque chose comme ça... Car oui, des gens avaient finit par prendre ça au sérieux et craignaient de me voir changer d'un instant à l'autre. Moi-même je luttait contre cette personne qui se disait être de ma famille, qui se disait avoir été le Contaminé le plus puissant que ce monde ai donné. J'essayais de l'oublier mais il restait dans ma tête sans que je sache pourquoi. Et puis un jour, étant au dessus de la barrière invisible qui protégeait la résidence royale, j'ai vu une Fée magnifique sur un balcon. Des cheveux châtains, des yeux azur, elle était ni trop grande ni trop petite, ni trop fine ni trop grosse, elle avait des ailes de la couleur du ciel. J'avais envie d'aller lui parler, pour savoir comment était sa voix mais bien sûr, je n'avais pas le droit de franchir cette barrière. Je devais tout faire pour l'approcher. Pour la connaître, lui plaire... J'y ai mis toute mon âme, durant des jours, j'ai fait en sorte d'être autorisé à passer la barrière. Une tenue exemplaire, une protection importante, de longs entrainements... J'y suis donc parvenu. J'ai pu aller dans le palais quand bon me semblait. J'étais heureux, j'allais enfin pouvoir approcher celle qui me troublais, celle pour qui j'ai fait tout ça... Des gens m'ont dit qu'elle était princesse mais ça ne m'arrêtais pas. J'ai fait en sorte d'être le plus près d'elle, jusqu'à devenir sa garde rapprochée. Alors j'ai agi de manière à ce qu'elle se doute de quelque chose, à ce qu'elle remarque mon attirance. C'est arrivé, elle a fini par me poser cette question :
- Dites-moi Gardien Kagami, pourquoi... avoir demandé à faire partie de ma garde... ?
Nous étions dehors, dans l'immense jardin du palais, elle essayait de saisir une fleur sans trop secouer l'arbre qui la faisait vivre, et moi, j'étais de l'autre côté de l'arbre, les mains jointes dans mon dos, comme je l'avais appris. Jamais derrière la personne qu'on protège. On peut prévenir ainsi un attaque par derrière et éviter de reluquer les endroits personnels des gens surtout lorsqu'un homme protégé une femme ou inversement. Enfin bref. Pour simple réponse j'ai donné celle-ci :
- J'ai pour devoir de protéger le peuple alors je le protège un peu plus en protégeant l'une de celles qui les représentent.
Elle a eu un rire amusé, un son cristallin, doux, comme la soie de ses vêtements.
- Je doute que ce soir la seule raison... Je me trompe ?
J'ai soudainement eu un peu plus chaud que d'habitude. Devais-je lui avouer ce que j'éprouvais pour elle ou attendre encore un peu... ? Ce que je ressentait pour cette princesse était bien trop fort, je me suis lancé, lui prenant la main.
- Non ce n'est pas la seule chose qui ma poussé à vous approcher... Ce que je ressent ma convaincu. J'éprouve le désir de passer ma vie à vos côtés, mais d'une manière bien plus proche qu'en étant votre protection. J'ignore comment expliquer ça mais...
Elle a retiré sa main, une mine déçue sur le visage.
- Je m'en doutais... Mais vous savez que je n'ai pas le droit d'aimer un Gardien descendant d'une famille de Contaminé...

Un poignard en plein cœur. C'est la sensation que j'ai eu quand elle ma dit ça...
C'est parce que tu n'est pas comme tes descendants...
Il avait peut-être raison...
Tu n'est pas assez puissant pour elle...
Il s'est mît à me parler dans une langue étrange, me demandant de répéter. Je n'ai pas voulu dans un premier temps mais j'ai fini par le faire.
- Que dites... Gardien vos yeux !
Immédiatement après son alerte, une douleur m'a envahie. C'était comme si mon corps brûlait de l'intérieur, comme si ma peau m'était arrachée. J'hurlais de douleur tandis que j'y prenais plaisir c'était comme une renaissance au fond. La douleur à disparue et je suis resté immobile, appuyant ma poitrine en feu. Elle s'est approchée, la main vers moi.
- Gardien... ?
Je l'ai attrapée, la serrant contre moi et je lui ai caressée les cheveux.
- Pourquoi vous ne m'aimez pas... ? Moi j'ai passé la moitié de ma vie à faire en sorte de vous approcher, de vous plaire, et tout ça pour quoi ? Pour que vous me disiez que vous ne pouvez pas aimer un Gardien descendant de Contaminé ? Vous finirez par m'aimer, cela ne changera pas.
J'ai saisit sa gorge et ma main a dégagé une aura noire. La puissance m'a envahie, je crois que j'ai aspiré son énergie magique. Elle n'usait pas de ses pouvoirs, j'ignorais pourquoi. Je crois que je l'ai tuée. Sauf que des gens m'ont vu, me hurlant que j'étais Contaminé et complètement fou.

On m'a toujours dit que les Gardiens et les Contaminés étaient ennemis. Je suis donc mon propre ennemi.


Retour à l'index© LaurieH